fbpx
Prendre rendez-vous en ligne

Thym

(Thymus vulgaris)

Toux, infections ORL,

bronchites, infections urinaires, candidoses intestinales

« Le thym est une plante très active, moins usitée en médecine qu’elle ne devrait l’être, sans doute parce que l’idée de condiment semble exclure celle du médicament. ».

Il appartient à la famille des lamiacées, cette grande famille de plantes aromatiques qui inclut le romarin, la sarriette, la lavande, l’origan, la menthe, etc.

Les grecs et le romains l’adoraient et le brulait lors de leurs cérémonies. Les romains l’utilisaient comme eau de toilette… Oublié durant le Moyen-Age, il apparaît dans la pharmacopée au VIIe et XVIIe siècle pour soulager certains maux de tête…

Aussi appelé : farigoule, barigoule, frigoule, pote, mignotise des Genevois.

Propriétés

Le Thym est antiseptique, antispasmodique, permet de lutter contre la toux et toutes les infections ORL (rhume, angines non-bactériennes, sinusites, otites…)

Posologie

En usage interne

Contre la toux, les troubles digestifs, les rhumes et les infections de la sphère ORL :

Infusion : 2g de plante dans une tasse d’eau bouillante pendant 5 min. Filtrer.

1 tasse matin et soir pendant 3 jours en traitement curatif.

Et/ou 30 jours au début de l’automne et du printemps en prévention.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Précautions d’emploi

Aucune toxicité à ce jour. Cependant son huile essentielle (HE) doit faire l’objet d’une prescription médicale (toxicité). La plante est contre-indiquée chez les enfants de moins de 6 ans et chez les femmes enceinte ou allaitante.

Sources : Le dictionnaire des plantes médicinales – Dr Daniel Scimeca

La teinture de Thym

c’est une excellente préparation, très puissante car l’alcool va faire un travail d’extraction optimal.

Pour le thym frais, utilisez de l’alcool pur si vous pouvez vous en procurer. Pour le thym sec, utilisez un rhum à 55°, 500 ml de rhum pour chaque 100 g de feuilles sèches. Vous laissez macérer 2 semaines en secouant tous les jours, puis vous pressez et vous filtrez.

Une vingtaine de gouttes suffit si vous préparez votre teinture à partir de thym sauvage, c’est vraiment puissant. Dans sa trousse d’urgence et dilué avec de l’eau comme antiseptique puissant.

Plante des convalescents

Le thym est stimulant lors des convalescences ou des périodes de grande fatigue. Là encore il faut voir le thym comme un stimulant général, il va relancer un système un peu « froid », un système fatigué. C’est dans ces périodes de convalescence, de faiblesse que l’on va prendre les plantes qui réchauffent, qui font circuler, et que l’on va aussi penser aux plantes adaptogènes.

Précautions d’emploi

Pour les précautions d’emploi, notez qu’il n’est pas question d’huile essentielle ici, attention. Les huiles essentielles chémotypées de thym ont des précautions d’emploi qui leur sont propres, on ne parle pas ici d’aromathérapie mais bien d’herboristerie.

photo-de-personne-tenant-bouteille